Weblog de Joël Riou

« Nixon in China au Châtelet | Matthias Goerne à Pleyel »

Myriam Ould-Braham dans La Bayadère

2012-04-12 12:22+0200 (Orsay) — Culture — Musique — Danse

Opéra Bastille — 2012-04-11

Ludwig Minkus, musique, réalisée et adaptée par John Lanchbery

Marius Petipa, Sergueï Khoudekov, livret

Rudolf Noureev, chorégraphie et mise en scène d'après Marius Petipa

Ezio Frigerio, décors

Franca Squarciapino, costumes

Vinicio Cheli, lumières

Fayçal Karoui, direction musicale

Myriam Ould-Braham, Nikiya

Florian Magnenet, Solor

Charline Giezendanner, Gamzatti

Axel Ibot, Le Fakir

Yann Chailloux, Le Grand Brahmane

Éric Monin, Le Rajah

Natacha Gilles, Aiya, servante de Gamzatti

Cyril Mitilian, L'Esclave

Allister Madin, L'Idole dorée

Marine Ganio, Danse Manou

Héloïse Bourdon, Sébastien Bertaud, Danse indienne

Sarah-Kora Dayanova, Première variation

Valentine Colasante, Deuxième variation

Sabrina Mallem, Troisième variation

Ballet de l'Opéra

Élèves de l'École de danse de l'Opéra

Orchestre de l'Opéra national de Paris

La Bayadère, ballet en trois actes (production créée pour le Ballet de l'Opéra national de Paris le 8 octobre 1992)

Après l'avoir vue dans les rôles de Juliette et de Naïla, j'ai eu ce soir l'occasion de voir Myriam Ould-Braham dans un autre grand rôle : Nikiya. J'ai dû pour cela casser ma tirelire afin d'acheter un billet sur la bourse d'échange de l'Opéra, les distributions ayant été annoncées trop tard pour qu'il fût possible de voir à bas prix les interprètes que l'on voulait, en l'occurrence la distribution non étoilée !

Je crois que ce qui m'a le plus ému dans la danse de Myriam Ould-Braham, ce sont ces instants où elle est immobile. Quel port de tête ! Quel travail dans l'expression du visage ! (Cela me fait repenser à Mallika Thalak, une danseuse de bharatanatyam qui m'avait aussi ému avant de faire le moindre pas.) Ses mouvements de mains m'ont également marqué. Parmi les nombreux moments passionnants, la façon dont elle repousse le Grand Brâhmane, son pas de deux avec l'Esclave, sa confrontation avec Gamzatti, la variation de la corbeille à fleurs et les danses plus éthérées du troisième acte. J'ai hâte de revoir cette artiste dans d'autres grands rôles !

J'ai beaucoup aimé aussi Charline Giezendanner dans le rôle de Gamzatti. Ce n'est que la deuxième fois que je la vois dans un grand rôle si on excepte le visionnage du DVD de la Coppélia de Lacotte par l'école de danse de l'Opéra il y a une dizaine d'année et dans laquelle elle était épatante. Je l'avais trouvée très bien dans le rôle de Naïla dans La Source. Dans celui de Gamzatti, elle m'a fait une très grande impression, autant dans la pantomime que dans la danse.

Florian Magnenet (Solor) est toujours aussi impressionnant techniquement parlant, mais il sourit un peu trop...

Plus que lors de mes Bayadère précédentes, j'ai été saisi par l'extravagante succession des danses du deuxième acte. Le plus beau moment de cette séquence a été la variation de l'Idole dorée, superbement dansée ce soir par Allister Madin ! J'ai adoré également la danse Manou de Marine Ganio, qui a une espiègle façon d'écarquiller les yeux dans ce jeu avec deux élèves de l'école de danse au cours duquel elle doit éviter de renverser sa cruche. Dans la danse indienne, sans qu'elle soit aussi éblouissante que Sabrina Mallem dans le même rôle, j'ai aimé regarder Héloïse Bourdon.

Ailleurs : Blog à petits pas, Danses avec la plume, Danse-opera, Aymeric ont vu la même distribution lors de la représentation du 28 mars.

Lien permanent


Commentaires

1. 2012-04-12 13:49+0200 (elendae)

Ah revoilà enfin le Joël balletomane !! ;-)

Je ne suis pas étonné que tu aies passé une excellente soirée, Myriam me fait cet effet là aussi, il suffit de la regarder même quand elle est immobile et l'on est charmé !

Je ne regrette pas d'avoir également cassé ma tirelire pour pouvoir la voir de plus près le 28.

A mon avis on aura l'occasion de la voir de nombreux soirs pour La fille mal gardée, sauf erreur je ne crois pas qu'elle soit prévue aux USA...

2. 2012-04-12 23:22+0200 (Joël)

Comment ça « revoilà enfin le Joël balletomane » !? Il y a une dizaine de jours, j'ai vu un mini-Petrouchka <URL: http://jriou.org/blog/00784.html > et la veille de cette Bayadère un mini-Détachement féminin rouge <URL: http://jriou.org/blog/00784.html >...

J'ai hâte de la voir dans La Fille mal gardée, je crois qu'elle avait été blessée il y a trois ans, ce qui fait qu'à l'époque j'avais vu Gilbert/Heymann deux soirs de suite...


Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 79644, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2018-02-13 08:46+0100 ― Mentions légales.