Weblog de Joël Riou

« Soirée Balanchine à Garnier | Le Chamber Orchestra of Europe à Dijon avec Leonidas Kavakos »

Planning d'octobre 2012

2012-10-01 22:42+0200 (Orsay) — Culture — Musique — Danse — Cinéma — Culture indienne — Planning

À la demande de Carnets sur sol, je sacrifie au rituel du planning de spectacles, comme chez Bladsurb et Klari.

  • 5 octobre 2012 (Centre Mandapa) : Le Centre Mandapa qui vient d'améliorer son site Internet programme le premier récital parisien de Meenal Deshpande (chant khyal).
  • 6 et 7 octobre 2012 (Pleyel) : Le London Symphony Orchestra dirigé par Gergiev commence en même temps sa saison à Pleyel et son cycle de concerts Brahms/Szymanowski. Le samedi, on aura le concerto nº1 pour violon de Szymanowski par Janine Jansen et les symphonies nº1 des deux compositeurs et le dimanche les symphonies nº2 des deux-mêmes.
  • 11 octobre 2012 (Pleyel) : L'Orchestre de Paris joue la Symphonie nº4 “Italienne” de Mendelssohn et Le Château de Barbe-Bleue de Bartók. (Cf. la vidéo de présentation avec Matthias Goerne.)
  • 12 octobre 2012 (Opéra Garnier) : Je vais voir The Rake's progress, un opéra de Stravinski. C'est tout ce que je sais et veux savoir avant d'y aller.
  • 18 octobre 2012 (Pleyel) : Paavo Järvi dirige l'Orchestre de Paris dans une symphonie de Haydn, c'est une bonne raison d'aller voir ce concert. Ayant déjà apprécié cet interprète en mai, une autre est la présence de Menahem Pressler pour le concerto pour piano nº27 de Mozart.
  • 19 octobre 2012 (Musée Guimet) : J'irai voir pour la première fois un récital de danse odissi, un style originaire de l'Odisha (un état anciennement appellé Orissa ; ils sont pénibles à toujours vouloir changer de noms...). L'interprète en sera Arushi Mudgal, dont j'ai déjà vu le père Madhup chanter en 2008. (À l'occasion de ces fouilles dans mes archives, il semblerait que j'aie vu Arushi danser lors de ce concert, mais je n'en ai aucun souvenir...).
  • 20 et 21 octobre 2012 (Pleyel) : Les solistes du Berliner Philharmonier nous ont concocté deux programmes de musique de chambre de Brahms (eh oui, le même auquel on co-consacre un cycle de concerts pour orchestre).
  • 22 octobre 2012 (TCE) : Je me suis mini-abonné à l'Orchestre de Chambre dont j'ai apprécié le concert de rentrée. J'irai cette fois-ci écouter le Miserere de E.T.A. Hoffmann dont j'ignorais qu'il était aussi compositeur. Au programme, il y aura aussi le Requiem de Mozart.
  • 23 octobre 2012 (Cité de la musique) : J'irai à ce concert pour entendre le fort bel ensemble de musiciens que sont Les Dissonances jouer notamment L'Offrande musicale de Bach.
  • 24 octobre 2012 (Musée Guimet) : Projection du film Dhrupad de Mani Kaul, avec des sous-titres. On y verra et entendra notamment Ustad Zia Fariduddin, le guru de la guru de ma prof (que les plus voyageurs pourront aller écouter à Utrecht en février 2013).

Pour prendre un peu d'avance sur le mois de novembre, je revends un billet pour un concert auquel je ne pourrai pas aller : le Chamber Orchestra of Europe dirigé par Yannick Nézet-Séguin avec Renaud Capuçon en soliste le 3 novembre à la Cité de la Musique. Au tarif plein, le billet serait à 41€, je l'ai eu à 28.70€ en abonnement et je le revends à 20€.

PS: Hugo vient aussi de publier son planning !

Lien permanent


Commentaires

1. 2012-10-01 23:00+0200 (DavidLeMarrec)

Amusant (du moins pour les glottos dans mon genre) de constater que la voix parlée de Goerne est tellement sourde et banale !

Toujours des tas bons plans indiens, je vais bien finir par en trouver un qui congrue avec mon emploi du temps !

J'aurais bien aimé te dire un mot du Rake's Progress, pourtant, mais je le mets de côté pour ton retour.

Hoffmann n'est pas le plus grand compositeur de tous les temps, mais sa musique (en particulier liturgique) se tient très bien, on dirait vraiment un compositeur de métier, plutôt bon d'ailleurs.

(Moi je ne suis pas ébloui par Les Dissonances qui sentent un peu trop le manque de permanence... qu'est-ce qui t'a convaincu jusqu'ici ? Je ne les ai entendus qu'au disque et à Bordeaux lors du festival de quatuor, donc nous n'avons sûrement pas écouté la même chose !).

Ton offre pour Schumann est bien tentante, c'est justement le concert que je comptais essayer du cycle, si j'en ai le temps (le concerto pour violon est une merveille complètement improbable !). Dommage que je ne sois pas encore certain d'être libre, autant le dire tout de suite à tes lecteurs : c'est une aubaine !

Merci beaucoup pour ce tour d'horizon !

2. 2012-10-01 23:23+0200 (Joël)

Goerne, je ne l'avais que très moyennement aimé lors de deux de ses cycles Schubert (La belle meunière et Le voyage d'hiver). Entendu de trop loin, sans doute ; depuis le parterre (en replacement ninja) pour des Lieder de Strauss (et aussi de Schubert), c'était tout autre chose. Là, je serai au troisième rang d'orchestre centré, ce qui me permettra aussi d'admirer encore davantage Elena Zhidkova dont « on » m'a dit le plus grand bien...

> Moi je ne suis pas ébloui par Les Dissonances qui sentent un peu trop le manque de permanence... qu'est-ce qui t'a convaincu jusqu'ici ?

Je n'ai vu l'ensemble qu'une seule fois en concert. J'avais beaucoup aimé le concerto pour violon de Pēteris Vasks. En fait, j'ai surtout eu quelques occasions de voir certains membres de l'ensemble dans des concerts de musique de chambre ou en solistes : David Grimal, Xavier Phillips, François Salque...

3. 2012-10-02 00:25+0200 (on)

" j'ai surtout eu quelques occasions de voir certains membres de l'ensemble"

Et Gentil-Prof !

"dont « on » m'a dit le plus grand bien..."

On ? On ?!?

Je suis devenue un pronom indéfini.

Snif.

"Je vais voir The Rake's progress, un opéra de Stravinski. C'est tout ce que je sais et veux savoir avant d'y aller."

"et Manon, elle meurt à la fin", qu'y disaient ;-p

(bah : soit 1/il meurt à la fin 2/l'histoire d'amour se termine bien 3/ ou mal 4/ il sauve le monde, ou une combinaison des quatre)

*rire démoniaque*

4. 2012-10-02 00:42+0200 (Joël)

> Et Gentil-Prof !

Oui, mais seulement sur une vidéo des Dissonances et en vrai dans un autre orchestre ; pas encore vu en soliste, mais je compte bien y remédier bientôt !

> Je suis devenue un pronom indéfini.

Tu aurais préféré que je dise « la voisine de droite qui me donne un coup de coude quand elle voit François Salque ou Bernard Cazauran » ? ;-)

5. 2012-10-02 07:50+0200 (klari)

bon d'accord !

6. 2012-10-03 16:29+0200 (Jérémie)

Merci d'avoir signalé L'Offrande Musicale !! J'adore cette œuvre et, évitant cette année les programmes, je n'avais pas repérée qu'elle était donnée à la Cité !


Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 23297, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2019-11-17 12:47+0100 ― Mentions légales.