Weblog de Joël Riou

« Bartók-Maraton II/IV/VI/VIII/X | Bartók-Maraton I/III/V/VII/IX/XI »

La maison de Bartók

2013-02-06 11:00+0100 (Orsay) — Culture — Musique — Budapest — Photographies

Lors de ce week-end, la journée de dimanche étant complètement occupée par le Bartók-Maraton, le lundi matin à la récupération et mon arrivée le vendredi ayant été trop tardive pour entreprendre des visites touristiques, il ne me restait que le samedi pour me promener.

Le matin, je suis allé aux bains Gellért. Les voûtes couvertes de mosaïques sont belles, les deux heures que j'y ai passées ont été agréables, mais à mon avis cela ne justifie pas de payer 5500 forints (environ 20€) pour entrer, ce qui est significativement plus qu'ailleurs.

Pont de l'Indépendance et Bains Gellért

La pluie peu aimable tombant ce samedi à Budapest a failli me faire envisager de passer tout le reste de la journée à manger des pâtisseries. En marchant depuis les bains Gellért jusqu'à l'arrêt de bus de la ligne 5, je me suis fait arroser deux ou trois fois par les giclées dues au passage des voitures sur les trop nombreuses flaques d'eau qui se forment dans les rues. À certains endroits, je me disais que si les troittoirs étaient aussi larges, c'était pour que les piétons rasant les murs ne soient dans les trajectoires de l'eau épousant la forme d'un cylindre parabolique.

Maison de Bartók

Après avoir pris le bus 5 et marché un peu, je suis arrivé à la maison dans laquelle Bartók a vécu dans les années 1930. J'ai pu poser sac, manteau et parapluie pour faire la visite à sec. Des partitions accueillent le visiteur dans la cage d'escalier :

Maison de Bartók

Les trois pièces visitables renferment essentiellement des meubles en bois ornés de motifs sculptés colorés ou non. Un piano, un tourne-disque, quelques partitions.

Maison de Bartók

Maison de Bartók

Maison de Bartók

Maison de Bartók

Le plus émouvant est à voir à l'étage supérieur où sont exposés divers objets liés aux travaux d'ethnomusicologie de Bartók.

Maison de Bartók

On peut y voir une sorte de fourchette à 5 pointes permettant de tracer à l'encre des portées de musique, ou encore un métronome de poche :

Métronome de poche

Parmi les objets collectés, quelques instruments dont une vielle à roue :

Vielle à roue

Et quelques costumes traditionnels :

Maison de Bartók

Une statue du grand homme est installée devant la maison :

Bartók

Cliquer ici pour voir les autres photographies que j'ai faites ce jour-là.

Lien permanent


Commentaires

1. 2013-02-12 21:58+0100 (gilda)

Oh comme le métronome de poche donne envie (de faire de la musique, de s'aider de lui).

Merci pour le voyage par procuration.

2. 2013-02-12 22:00+0100 (gilda)

PS : J'aime beaucoup le terme Bartók-Maraton

3. 2013-02-13 01:08+0100 (Joël)

Tous les ans, ils font un Marathon dédié à un compositeur. En hongrois, ça se prononce « Maratonne » apparemment...


Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 34596, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2019-02-10 16:49+0100 ― Mentions légales.