Weblog de Joël Riou

« Waltraud Meier Salle Pleyel | Barnier perd son français »

Le Stabat mater à l'Oratoire du Louvre

2009-11-27 01:50+0100 (Orsay) — Culture — Musique

Oratoire du Louvre — 2009-11-26

Céline Scheen, soprano

Damien Guillon, contre-ténor & direction

Le Banquet céleste

Cantate pour alto Ich habe genug, BWV 82

Cantate pour soprano Ich bin vergnügt mit meinem Glücke, BWV 84

Stabat mater, Giovanni Battista Pergolese

J'étais déjà passé devant l'Oratoire du Louvre, mais je n'y étais jamais entré. Depuis un ou deux ans, les concerts Philippe Maillard (pas de lien vers leur site pas à jour) y organisent des concerts. La salle est plus petite que l'Église Saint-Roch, mais plus grande que l'Église des Billettes où des concerts se tiennent aussi régulièrement.

Les musiciens de ce soir (Le Banque céleste) sont en effectif très réduit : deux violons, un alto, un violoncelle, une contrebasse, un hautbois, un orgue. Deux voix : une soprano, Céline Scheen, un alto, Damien Guillon (qui dirige aussi l'ensemble). La première partie du programme comporte deux cantates qui permettent à chacun des deux solistes de chanter seul et au hautboïste Patrick Beaugiraud de se faire entendre.

La première cantate me déçoit. Malgré la taille modeste de la salle et l'effectif restreint de musiciens, la voix de la chanteuse ne passe pas les tout premiers rangs pendant la cantate Ich bin vergnügt mit meinem Glücke (BWV 84) qui entre dans ma collection de cantates de Bach entendues en concert. C'est dommage parce que le timbre de sa voix était agréable. On sent aussi qu'elle est à la limite de manquer de souffle à la fin de certaines phrases musicales.

La deuxième cantate Ich habe genug (BWV 82) est une version pour alto d'une cantate que j'ai déjà entendu chanter par un baryton-basse. Pas de problème de volume. La voix haut perchée de Damien Guillon passe bien. Le troisième mouvement Schlummert ein, ihr matten Augen est amusant en ce que Bach semble s'être amusé à créer un effet soporifique en multipliant les reprises (cela fait penser au Schlafe, mein Liebster de la cantate profane BWV 213, et à sa réutilisation dans la deuxième cantate de l'Oratorio de Noël BWV 248).

Entr'acte. La pièce principale du programme est le Stabat mater de Pergolesi. J'apprécie cette interprétation. Le son de cet ensemble est intéressant par rapport à ceux d'ensembles plus nombreux. Les morceaux que je préfère continuent à me plaire, comme le duo Inflammatus et accensus (le seul dont je connaisse le texte par cœur). Le duo Fac ut ardeat cor meum est rejoué en bis.

Lien permanent


Commentaires

1. 2009-12-04 21:25+0100 (Dominique)

Bonjour,

Rien à voir avec le Staber mater, mais pour échanger et partager à propos de musique (à lire votre blog, je crois que vous aimez la musique baroque ...), j'ai apprécié ceci sur Arte dimanche dernier :

http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=2954374.html

Bien à vous

2. 2009-12-06 16:41+0100 (Joël)

Dominique : merci pour le lien qui aurait pu m'intéresser, mais je l'ai consulté trop tard : « Désolé, cette vidéo n'est plus disponible ».

3. 2009-12-07 17:59+0100 (Dominique)

Bonjour Joël et dommage ... en effet ça n'est disponible en ligne que pendant 7 jours.

j'ai déjà réservé Salle Pleyel pour :

Le Couronnement de Poppée de Monteverdi avec les Arts Florissants - William Christie.

Mais j'imagine que vous avez dû passer au crible tous les programmes des concerts !

4. 2009-12-08 00:15+0100 (Joël)

Non, je n'ai pas réservé pour cet opéra en version concert. En baroque, cette année, en gros, il doit me rester l'Oratorio de Noël au TCE, the Fairy Queen à l'Opéra-Comique, Le Messie et la Passion selon Saint Jean à Pleyel et Semele au TCE.

5. 2010-06-01 00:12+0200 (Dominique)

Bonjour Joël,

Tout vient à point à qui sait attendre ...

Un internaute manifestement passionné de musique baroque a déposé sur youtube les vidéos (en résolution dite HD) de l'intégralité du concert diffusé sur Arte. Ci-joint un des liens (vous retrouverez aisément tous les autres) : <URL: http://www.youtube.com/watch?v=jDlt527V5xc&NR=1 >

J'ai particulièrement apprécié la prestation du ténor Mathias Vidal.

Régalez-vous !

Dominique


Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 55254, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2018-02-13 08:46+0100 ― Mentions légales.