Weblog de Joël Riou

« Gingee | Kumari Sukanya Kumar au Narada Gana Sabha Mini-Hall »

Vellore

2011-08-21 16:06+0530 (சென்னை) — Voyage en Inde X

Mercredi, je suis allé à Vellore, à deux heures de Tiruvannamalai. Il s'y trouve un fort partiellement entouré d'un canal. Sur l'esplanade avait lieu un exercice des pompiers. Le seul lieu intéressant à visiter est le temple de Jalakanteshwara. À l'entrée, un gopuram de sept étages. Il s'agit d'un temple de Shiva, comme on peut le deviner aux nombreux Nandis disposés tout autour sur le mur d'enceinte. Près du sanctuaire, on peut voir un Nataraja doré. La partie la plus intéressante du temple est l'ensemble de piliers sculptés tout autour de l'enceinte intérieure.

Les sculptures sont beaucoup plus fines que celles vues à Gingee. On peut voir Krishna tenant le mont Govardhana d'un seul doigt, Narasimha, Garuda mangeur de serprent, Vishnu sur Garuda, Nataraja, Varaha, Hanuman, Ganesh, Ganesh dansant, Ganesh de profil, etc.

Dans la soirée, je suis retourné au temple de Tiruvannamalai. Je suis allé au sanctuaire secondaire d'Unnamalaiamman. Il n'y avait alors pas grand monde. Quand je suis arrivé devant la déesse, je n'ai rien vu. Puis, on a enlevé le voile qui le cachait aux regards, et on a en quelque sorte procédé à sa toilette. Une trentaine de personnes étaient là pour regarder le prêtre verser sur elle de l'eau contenant peut-être un colorant rougeâtre. Ensuite, quand j'ai fait le tour du sanctuaire, j'ai vu la canalisation par laquelle était évacuée cette eau pas très claire. Quelques uns la buvaient. D'autres s'en mettaient quelques gouttes dans les cheveux.

Je suis retourné au sanctuaire d'Annamalaiyar où la queue était aussi très réduite. Là, contrairement à ce qu'il m'avait semblé avant, le fait que la divinité était représentée sous la forme d'un lingam et d'un yoni m'est apparu clairement.

Je suis arrivé à Chennai jeudi. Le bus depuis Tiruvannamalai a mis une heure de plus que je ne le pensais : quatre heures et demie. Puis, plutôt que de me faire escroquer par un rickshaw, j'ai pris un bus, puis un train pour rejoindre Mylapore, où j'ai trouvé un hôtel relativement convenable.

Après la fatigue accumulée à Tiruvannamalai et pendant le voyage, j'étais complètement épuisé. Heureusement, la première nuit à Chennai m'a permis de bien récupérer. Ma chambre, qui a été changée ensuite parce qu'il n'y avait plus de chambre simple, donnait directement sur la cour d'un temple hindou. Des cloches se mettent à sonner à partir de 8h, ce qui est plus raisonnable que l'appel à la prière dès le lever du soleil que je devais subir à Kalpetta.

Lien permanent


Commentaires

Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 73286, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2021-02-27 10:39+0100 ― Mentions légales.