Weblog de Joël Riou

« The Mahabharata, de Peter Brook | Le Mahâbhârata »

Temps

2009-01-01 01:42+0100 (Orsay) — Mathématiques

Il y a quelques dizaines de minutes de cela, la commande Unix date de mon ordinateur renvoyait : Thu Jan 1 00:59:60 CET 2009. La première heure de la nouvelle année a duré 3601 secondes, et plus précisément la dernière minute de cette première heure a duré 61 secondes ! En effet, pour tenir compte du ralentissement du mouvement de rotation terrestre, on ajoute de temps en temps une seconde intercalaire pour éviter que dans très longtemps, le jour se lève à minuit, de même que le calendrier grégorien fut institué pour pallier la dérive entre les mois et les saisons, ces dernières étant gouvernées par le mouvement de révolution de la Terre autour du Soleil ; du fait de l'approximation du calendrier julien qui faisait qu'une année sur quatre était bissextile, un gouffre d'une dizaine de jour s'était creusé !

Depuis 1972, le Temps Universel Coordonné (UTC) ne varie pas continûment par rapport au temps physique, mesuré sur l'échelle du Temps atomique international (TAI). Cependant, l'écart entre les deux échelles de temps est toujours un nombre entier de secondes. À vingt-quatre reprises, on a inséré une seconde intercalaire, à la fin d'un mois de juin ou d'un mois de décembre. La fin du mois est à comprendre au sens du fuseau horaire UTC+0, donc en heure locale, cela se produit vers 1h en France métropolitaine ou vers 2h si on est en été.

Comme le mouvement de rotation de la Terre est difficile à prévoir à l'avance, l'insertion des secondes intercalaires n'est décidée que lorsque des mesures physiques précises montrent qu'il est opportun de le faire. Pour cette seconde intercalaire, la décision du Service international de la rotation terrestre et des systèmes de référence (dont le bureau central est à Paris) n'a été rendue publique qu'au mois de décembre.

(Dans un ordre d'idées voisin, je viens de découvrir que le Bureau international des poids et mesures, situé à Sèvres, était une enclave dans le territoire français.)

Lien permanent


Commentaires

1. 2009-01-01 13:11+0100 (gilda )

Une enclave : ça alors ! On peut donc y demander l'asile politique ?

La seconde en plus, pour moi, s'est très bien passée. :-) J'espère que tu as partagé ce sort favorable.

2. 2009-01-02 20:08+0100 (Joël)

gilda> J'espère que tu as partagé ce sort favorable.

Malgré quelques insomnies, que j'ai passées en lisant de la chick lit (l'effet, non la cause des insomnies !), tout va bien.


Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 39617, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2021-02-27 10:39+0100 ― Mentions légales.