Weblog de Joël Riou

« Accueil à Jalgaon | Pune »

Aurangabad, Ellora

2007-08-25 18:33+0530 (औरंगाबाद) — Voyage en Inde IV

Après avoir posté ceci, sur la route de mon hôtel, j'ai vu sur le côté de la route un stand de Mango lassi et de Malai Lassi. C'était très bon...

Hier matin, j'ai pris le bus pour rejoindre Aurangabad, ville qui porte le nom d'Aurangzeb, le souverain moghol ayant laissé l'empreinte la moins reluisante de toutes... Je me suis installé dans un hôtel proche de la station de bus, ce qui s'avère assez pratique.

Dans l'après-midi, je suis allé visiter l'étonnant monument Bibi-ka-Maqbara, le mausolée de l'épouse d'Aurangzeb, construit par son fils, et ressemblant étonnamment au Taj Mahal, mais moins grand et moins bien préservé. Quand on entre dans l'édifice, on voit une ouverture octogonale donnant sur le sous-sol où se trouverait la tombe elle-même, recouverte d'un drap vert (lui-même parsemé de pièces de monnaie).

En rentrant, je suis passé par hasard près d'un temple hindou tout blanc, dédié à Shiva. Sauf erreur de transcription, il s'agit du Shri Khadhakeshvar Mandir. Au milieu, divers noms faisant penser à Shiva sont écrits. Sur la gauche, il m'a semblé voir Rama, Laksmana et Sita derrière un grillage (il n'y avait pas de lumière). Le haut des murs était orné de sculptures colorées. J'ai principalement reconnu Vishnu couché au-dessus de l'Océan cosmique, et puis Shiva Nataraja.

Dans la soirée (très pluvieuse), je suis allé au cinéma Goldie qui passait le film हे बेबी dont c'était le jour de la sortie. Pas terrible. Une apparition de Shahrukh Khan dans une des chansons.

Aujourd'hui, j'ai passé ma journée sur le site d'Ellora, à une trentaine de kilomètres d'Aurangabad. En prenant son temps, on peut largement lui consacrer une journée entière. Dans le bus, j'ai fait la connaissance de trois étudiants en informatique, Sainath, Shatrughna et Rajendra, qui ont séché les cours pour faire un peu de tourisme et aller dans quelques temples puisque ce serait aujourd'hui un jour particulièrement propice. Nous avons fait une partie de la visite ensemble. Nous avons commencé par l'impressionnant temple de Kailasa, très grand édifice creusé dans la roche. De nombreuses sculptures plutôt bien conservées sont visibles tout autour, Hanuman portant Rama, Narasimh, etc. Comme la plupart des autres grottes hindoues du site, le temple Kailasa renferme un lingam, symbole de Shiva. Nous avons ensuite mangé dans une dhaba, et ils ont insisté pour m'inviter. Enfin, nous nous sommes dirigés vers le temple Grishneshvar, qui date du douzième siècle. De nombreuses personnes se présentent pour nous mettre un tikka en forme de  ; nous cédons. La queue pour entrer dans le temple était monstrueuse, ce qui nous a fait renoncer à sa visite. Nos routes se sont alors séparées, puisque je voulais visiter plus complètement les grottes d'Ellora (dont seule l'entrée dans le temple Kailasa est payante), alors qu'ils avaient prévu de visiter d'autres sites et temples.

Les grottes d'Ellora ont la singularité de comprendre à la fois des œuvres bouddhiques, hindoues et jaïnes. Dans chacun de ces trois groupes, on trouve des grottes magnifiques. Les grottes bouddhiques comportent évidemment d'imposantes sculptures de Bouddha, et sont souvent organisées sur plusieurs étages. Certaines grottes hindoues sont particulièrement belles : les grottes 15 (Das Avatara), 21 (Ramesvara) et 29 (Dumar Lena). Pour accéder à cette dernière qui est particulièrement grande, on peut prendre la route, mais on peut aussi prendre un petit chemin escarpé passant derrière une chute d'eau. Enfin, à quelques centaines de mètres plus au Nord, on peut accéder à la grotte jaïne 31 qui communique avec les grottes 32 et 33.

Lien permanent


Commentaires

Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 88326, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2021-02-27 10:39+0100 ― Mentions légales.