Weblog de Joël Riou

« Gandhi Shilp Bazar | Gourmandises »

Kumbh Mela

2007-01-14 15:13+0530 (इलाहाबाद) — Voyage en Inde III

Hier soir, j'ai vainement essayé de faire une photographie du coucher du soleil à Allahabad en allant à l'endroit de l'Institut appelé Kalidasa point. Il y avait un peu trop de nuages à l'horizon. De toute façon, mon appareil-photo n'est pas de toute première qualité, et mes capacités techniques pour l'utiliser au mieux en améliorant les paramètres sont inexistantes : j'aurai beaucoup de photos floues...

Ce matin, j'ai fait une petite escapade avec quatre autres étudiants/post-doc (Supriya, Shrirang, Girish et Nishita), tous les quatre originaires du Maharashtra : non seulement je n'entends guère le hindi, mais leur langue maternelle est le marathi ! Vers 5h, nous sommes descendus pour rejoindre la route qui longe la Ganga en passant à côté d'un endroit où de grandes quantités de nourriture sont données gratuitement aux pélerins (beaucoup de groupes de sadhus allaient et venaient). Nous avons marché jusqu'au premier pont temporaire sur la Ganga construit pour le Mela. Un batelier était censé nous y attendre. Il n'y était pas, nous avons donc marché un peu à l'intérieur du campement. Dans un des petits camps, il y avait des dizaines de sadhus faisant une prière avant de préparer pour leur bain dans la Ganga. Nous avons bu un thé dans un minuscule récipient de plastique (un ou deux centilitres) puis fait la route en sens inverse pour retrouver notre batelier.

Avant de nous embarquer, nous avons un petit-déjeuner : c'était des tranches de pain coupées en triangles, trempées dans une sauce, puis frites. Après être montés sur la barque (récemment repeinte en blanc), le rameur a laissé s'échapper une rame. J'ai eu le réflexe de la récupérer quand elle passait à ma portée : j'ai donc pu sentir la propreté toute relative des eaux à cet endroit, mais au moins j'étais le plus pur des passagers...

Bien que le soleil se fût levé, il faisait assez horriblement froid. Nous avons traversé le pont temporaire (constitué de sortes de gros boudins flottants) : il faut choisir deux boudins et passer entre, en forçant un peu si cela ne passe pas... Sur le bord de la Ganga, de très nombreux hindous s'immergaient plusieurs fois dans l'eau. Nous nous sommes dirigés vers Sangam, le lieu exact où les eaux de la Yamuna et de la Ganga se mêlent (il y aurait aussi une troisième rivière mythique, la Saraswati). À cet endroit-là, il y avait plusieurs rangées de barques alignées avec de nombreux passagers s'apprêtant à se baigner : du côté Ganga, le très faible courant et les quelques dizaines de centimètres de profondeur permettait de le faire sans danger. Nous nous sommes ensuite déportés vers la Yamuna pour voir un peu mieux le Fort d'Akbar dont les environs étaient noirs de monde. Aujourd'hui est un des jours les plus propices pour la baignade, plusieurs millions de baigneurs étaient attendus.

Nous sommes rentrés à l'Institut. Les habitants de la Guest House ou des Hostels ne peuvent pas se cuisiner eux-mêmes (self-cooking not allowed), ce qui peut être un peu frustant, alors nous sommes allés dans le petit appartement que l'Institut met à la disposition de Shrirang, post-doctorant en physique. Alors que nous écoutions la cinquième et la sixième symphonie de Beethoven, Supriya nous y a préparé un petit plat marathi : une préparation à base de pommes de terres et d'oignons mélangée à du riz. C'était très bon...

Lien permanent


Commentaires

1. 2007-01-18 21:09+0100 (Crick)

Woui je me fais plus rare mais toujours une petite pensée vers toi !! Profites-en à fond !! La France te manque pas trop pour l'instant ?? Biz

2. 2007-01-19 05:36+0100 (Joël)

Merci. Au milieu de mon séjour, la France ne me manque pas encore trop. C'est un peu compliqué de profiter completement du fait que je sois à Allahabad : avec le Kumbh Mela, il y a beaucoup de restrictions de circulation (bref, il faut choisir des jours "non propices aux bains dans la Ganga" pour aller en ville...).


Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 23535, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2021-02-27 10:39+0100 ― Mentions légales.