Weblog de Joël Riou

« Semaine chargée | Œuvres religieuses »

Encore un petit effort

2006-04-01 20:50+0200 (Grigny) — Thé — Mathématiques

Depuis quelques jours, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour écrire un entrée de blog : je suis en phase de finition sur ma thèse et cela occupe non seulement mes semaines, mais aussi ces deux derniers week-ends. J'en suis à la n-ième relecture avec n grand et je trouve toujours des petites erreurs d'inattention typographiques. Il y a d'autres trucs un peu pénibles à faire : compiler un index des notations et un index terminologique. Il faut aussi contourner les bugs des programmes que j'utilise : pour fabriquer un fichier PDF à partir d'un fichier PostScript, j'utilise ps2pdf, mais suivant la version de GhostScript qui est installée, cela peut donner des comportements bizarres (une flèche incurvée s'était transformée en un truc horrible) ; il y a aussi que pour une raison qui m'est obscure, la fonte TeX Computer Modern ne passe pas bien avec certains lecteurs de fichiers PDF (et là encore, cela dépend des versions) ; il y a un package TeX qui est censé donner un bon résultat : lmodern, mais la fonte alors n'a plus de gras petites capitales, du coup, certains de mes numéros de chapitres en chiffres romains apparaissaient en minuscules ! Du coup, j'utilise la fonte Latin Modern du package lmodern, sauf pour le gras petites capitales où j'utilise la fonte Computer Modern. C'est abominable, mais ça fonctionne.

Après cette relecture (j'en suis aux deux-tiers) et ces petits réglages, je vais pouvoir passer à la dernière étape : la rédaction de l'introduction...

Il y a quand même quelques côtés réjouissants. Mathématiquement parlant, je pense que c'est au point ; du coup, la relecture me donne un prétexte pour me poser des questions existentielles et sans grand intérêt : est-ce que sur l'anneau nul, toute matrice (non nécessairement carrée) est inversible ? Attention, si vous avez des examens de mathématiques de premier cycle dans quelque temps, la lecture de ce qui suit pourrait nuire à vos notes. Je penche pour le Oui ; cela va se terminer par une note de bas de page dans ma thèse qui ne manquera sans doute pas d'amuser les gens qui liront mon texte...

Au niveau des notations, ma thèse devrait aussi comporter une petite innovation typographique : cela pourrait peut-être contribuer à l'insertion d'un nouveau caractère dans le Standard Unicode...

Il y a aussi que quand je ne suis pas à mon bureau, je peux écouter librement de la musique ; j'aime bien travailler en écoutant des opéras. Mon ami David Madore dit :

Bach c'est parfait pour faire des maths, surtout des maths dans le style grothendieckien.

Ce que je fais est assez grothendieckien, mais quand j'écoute du Bach, je préfère ne pas être trop concentré sur autre chose. Cet après-midi, j'ai écouté mon opéra préféré Agrippina, et puis Rigoletto que j'aime beaucoup aussi. J'ai relativement peu de disques d'opéras (une petite poignée, un peu plus en comptant les oratorios), j'en écouterais bien d'autres, mais j'ai déjà des dizaines et des dizaines de disques qui attendent d'être écoutés...

Un autre côté agréable de ces longues journées de travail à domicile : c'est que je peux déguster tranquillement mon thé préféré (du Anxi Tié Guan Yin 3 en l'occurence) : 5 grammes de thé que je peux faire infuser de nombreuses fois dans une petite théière (je dois au moins en être à la sixième infusion).

Depuis quelques semaines, la crise du CPE fait que je ne peux plus assurer mes travaux dirigés en premier cycle du fait du blocage du campus de Jussieu (du coup, je rédige ma thèse pendant le temps libre que cela dégage...). Je ne suis pas très optimiste pour la suite des événements : on est dans un flou législatif total, les déclarations de notre Président ne semblent pas avoir convaincu les leaders du mouvement anti-CPE ; bref, le blocage risque de se poursuivre quelque temps. À la fin du conflit, cela ne va vraiment pas être évident de reprendre les cours/TD comme si de rien n'était : il y aura des débordements de calendrier ; il y a quelques semaines, une étudiante m'avait demandé « Est-ce qu'on aura des cours ou des examens en juillet ? », je considérais alors cela comme fort improbable, mais au point où on en est...

Lien permanent


Commentaires

1. 2006-04-02 17:05+0200 (Kurban)

et quand est-ce on aura une version de ta thèse en ligne?

2. 2006-04-02 18:24+0200 (Joël)

Quand mon jury de thèse aura signé le papier comme quoi il m'autorise à publier ma thèse telle quelle. Plus sérieusement, je préfère éviter que plusieurs versions circulent (avec des numérotations légèrement différentes...) ; je mettrai donc sur ma page le fichier PDF correspondant au texte imprimé qui sera distribué le jour de la soutenance.

3. 2006-04-03 02:14+0200 (flo)

6 grammes. La dose optimale traditionnellement utilisée en théière de dégustation (100ml)est de 6 grammes pour un wulong. ça paraît rien comme ça, mais essaie, je pense que tu auras un rendu sensiblement valorisé, avec davantage d'amplitude du bouquet sur les 3 premières infusions, et des notes plus accentuées sur les suivantes. Je présume que tu fréquentes la Maison des Trois Thés, si c'est le cas et si tu es un amoureux du thé, tu auras plaisir à lire Le Temps du Thé , c'est le plus beau livre sur le thé qui existe (Ed. Marval, Auteurs : Bruno Suet et Dominique T. Pasqualini). Mais tu l'as peut-être déjà ?

Mon wulong favori du moment : Si Ji Chun 1. Je suis accro aux herbacés/fleuris (j'ai commencé avec Cui Yu, et j'y reviens régulièrement)

4. 2006-04-03 02:17+0200 (flo)

je viens de faire un tour sur ta page perso, j'ai la réponse :)

5. 2006-04-04 01:47+0200 (Ruxor)

Bon courage pour la dernière ligne droite ! Je sais à quel point il est fastidieux de devoir contourner n bugs ou misfeatures de TeX et compagnie. Pour la musique, si Bach te demande trop de concentration et si les opéras te lassaient, tu pourrais essayer la musique de chambre de Brahms (je pense notamment à ses trios), c'est aussi pas mal pour faire des maths, je trouve ; et pour les passages répétitifs, je recommande Philip Glass ! :-)

Sinon, pour les cours en juillet, j'y crois fort peu.

6. 2006-04-05 00:53+0200 (Joël)

Ruxor: Merci. Pour les opéras, je viens de me souvenir que Mozart en avait écrit un certain nombre, je ne devrais pas en manquer...

flo: Je me fournis effectivement à la maison des trois thés. J'aime bien aussi le Si Ji Chun, bien que je n'en aie pas goûté depuis pas loin d'un an. Concernant la quantité de thé, il est vrai que pour ces thés là, je pourrais augmenter la quantité, mais j'ai toujours peur d'en mettre trop (les Dan Cong, et certains Dong Ding, deviennent presqu'imbuvables dès qu'on met 1g de trop...).

7. 2006-04-05 16:45+0200 (flo)

En fait c'est le temps d'infusion qui rentre en jeu alors. Pour un gong fu cha avec la théière de 100ml, ce temps est réduit au strict minimum : 6g de thé wulong, (rinçage), et pour l'infusion tu verses l'eau au maximum de température jusqu'à débordement pour chasser l'écume, tu places le couvercle et tu reverses un peu d'eu bouillante sur la théière, puis tu verses le contenu de la théière dans le pot, sans attendre. Hormis le temps de manipulation, il n'y a pas de "temps d'infusion". La quantité de 6g est calculée en fonction de ctte gestuelle, elle permet de dégager l'optimum des arômes pour évaluer un thé. Si ton thé est "défectueux" au goût avec cette quantité, c'est qu'il aura infusé trop longtemps, la gestuelle doit être suivie et sans pause.

Après, il y a une question de goût. Le gong fu cha traditionnel donne u nrésultat hyper concentré, et avec un thé qui a beaucoup de personnalité ça peut surprendre.

Ainsi, pour moi, les wulong boisés sont un peu forts pur moi en dégustation : je les fais avec la théière de 250ml, même processus mais temps d'infusion de 3 à 6mn pour une quantité de 3g. Dans cette façon de faire, on allonge le temps d'infusion parce qu'on réduit la quantité et qu'on augmente le volume d'eau. La diffusion des arômes est différente, et le bouquet se livre différemment au palais.

Mais pour les "fruités (Si Ji Chun 2, Mi Lan Xian 1), je trouve que le GCF en 100ml est top.

Donc à mon avis, pour adoucir ou moduler le résultat gustatif, il ne faut pas réduire la quantité de thé par rapport au mode d'infusion préconisé dans le GFC de dégustation, ce qu irisque de te faire perdre un peu de l'âme du thé, mais plutôt choisir le mode d'infusion moins "concentré" (en théière de 250ml, 3g de thé, temps d'infusion de 3 à 6 mn) : ce dernier te laisse davantage de liberté.

Mais bien sûr, ces règles ne sont pas "dictatoriales", elles correspondent à une préconisation gustative, élaborée certes de façon à parvenir à un optimum, mais le critère principal est le plaisir. On peut donc faire un léger écart sans crime esthétique :)

Je te suggère un essai : avec 5g pour 100ml, fais un temps d'infusion de 5 à 10s après manipulation, vois si tu sens une différence vs 6g sans temps hors manipulation. Le principal est d'éviter de "laisser dans l'eau" avec 6g, ou "pire", de dépasser la dose de 6g (quoique là aussi, ça se discute, à titre expérimental sur un wulong très peu fermenté ça peut être acceptable gustativement).


Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 15249, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2021-02-27 10:39+0100 ― Mentions légales.