Weblog de Joël Riou

« Une bonne banane | En vrac... »

Händel agonisant

2005-09-25 19:42+0200 (Grigny) — Thé

Depuis quelques jours, j'ai la forte impression que l'ordinateur que j'utilise dans ma chambre, handel.toonywood.org, est à l'agonie. En effet, il doit y avoir un problème électrique quelque part dans la carte mère de cet ordinateur (un Shuttle ST62K) qui fait que même si je règle la ventilation au maximum, le ventilateur ne reçoit pas toujours de courant. Comme il y a plusieurs connecteurs de ventilateurs, j'ai essayé plusieurs fois de le brancher sur l'autre, au reboot suivant, j'ai pu avoir l'illusion que cela fonctionnait, mais au bout de quelques jours, cela ne refonctionnait plus. Bref, cela donne l'impression que les connecteurs se mettent aléatoirement à ne plus fonctionner.

Tout à l'heure, la température du processeur (qui oscille normalement entre 35°C et 45°C) a dû monter très haut (vers les 80°C), plantage complet. En essayant de rebooter, l'écran du BIOS affichait des pixels blancs parasites, très étrange. Je plonge alors mon désespoir dans un thé Zhu Yé et retente au bout d'une demie-heure en espérant que la température soit revenue à la normale et qu'il n'y a pas trop de dégats irrémédiables. Cela daigne enfin redémarrer, je m'écoute Et resurrexit, je commence à écrire le début de cette entrée, mais le soulagement n'est que de courte durée : nouveau plantage.

Cette fois-ci, l'écran du BIOS affiche non seulement des pixels parasites, mais ils semblent clignoter. Je me dis alors que je dois avoir un gros problème de RAM, pour que les pixels de la mémoire réquisitionnée par la carte graphique se mettent subitement à danser. En faisant divers essais de combinaisons entre les deux barrettes, l'une d'entre elles semble bien en cause. Ouf, j'ai au moins un écran de BIOS qui s'affiche bien.

Le démarrage se poursuit, la carte réseau prend en charge le boot par réseau (cet ordinateur n'a pas de disque dur), mais le noyau Linux affiche au bout de quelques secondes un message d'erreur comme quoi kernel panic, il ne trouve pas de filesystem root. La raison cryptique de ce message d'erreur était semble-t-il que dans les paramètres du noyau, j'avais hard-codé 1G de mémoire alors qu'il n'y en a plus que 512M : le noyau devait tenter innocemment d'accéder à de la mémoire qui n'existait pas et des démons volaient à travers lui...

Il tourne depuis une demie-heure, Allegrezza, mais je crois que je vais quand même devoir aller faire un tour du côté de la rue Montgallet dans les prochains jours...

Lien permanent


Commentaires

Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 17513, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2021-02-27 10:39+0100 ― Mentions légales.