Weblog de Joël Riou

« Repos ? | Balade dans Indore »

Indore

2005-08-29 13:02+0530 (इन्दौर) — Voyage en Inde I

Avant-hier soir, départ de Jhansi pour Indore dans un bus censément très confortable. C'était effectivement un bus ayant deux types de places, des places assises avec pas mal de place pour les jambes et au-dessus, des places alongées. Comme ç'avait l'air conçu pour des gens de moins de 1 mètre 70, pas évident de trouver une position confortable pour pouvoir bien respirer, dormir et éviter de se cogner à cause des secousses tridimensionnelles. En douze heures de trajet, je n'ai vraiment pas beaucoup dormi. Je me suis rattrapé en arrivant à mon hôtel, qui pour un prix très abordable est vraiment très très confortable et archi-propre.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'Indore n'est pas très fréquentée des touristes (je n'en ai pas vu un seul). Du coup, vraiment très peu de gens parlent anglais, les rickshaw-men annoncent le prix en hindi (et comme je sais juste vaguement compter jusqu'à 10 puis dire 20 et 30, ce n'est pas toujours évident). Petite curiosité au sujet des chiffres, en Inde, ils ne séparent pas par milliers comme on le fait (milliers, millions, milliards, ...), mais regroupent d'abord les trois derniers chiffres comme nous, ensuite, c'est cent mille (1,00,000) aussi appelé lakh, et après dix millions (1,00,00,000) : crore, d'où le nom du jeu télévisé Kaun Banega Crorepati dont je parlais il y a quelques jours ; on s'habitue à cette manière de compter quand il s'agit d'argent (un peu comme on dirait une « brique »), mais cela s'applique aussi au comptage des personnes et cela surprend un peu plus encore.

De même qu'à Jhansi, l'air est assez irrespirable dans les grandes rues (à Bénarès, les véhicules motorisés sont interdits en centre-ville durant la journée, malgré une circulation dense, l'air y était pur).

Les portions servies au restaurant "Pure Veg" sont vraiment faites pour des goinfres ! je n'ai pas réussi à finir mon panir tikka masala ni mon vegetarian hyderabadi biryani. Apparemment, dans les restaurants un peu chic, ils ont l'air de considérer que certains plats qui m'iraient parfaitement pour un repas complet sont juste bons pour l'usage que l'on ferait d'une barre chocolatée ou d'un biscuit. J'ai quand même pu prendre un masala dosa tout-à-l'heure. :). Hier après-midi, ils passaient en boucle des versions instrumentales de la musique du film वीर-ज़ारा.

Ce matin, j'ai visité un temple jaïn, le Kanch Mandir qui est essentiellement fait de verre, c'est assez impressionnant. Beaucoup d'illustrations, vraiment très beau (mais interdiction de photographier...).

Lien permanent


Commentaires

1. 2005-08-29 17:38+0200 (Ruxor)

Tiens, excuse-moi si je suis un peu hors sujet, mais les termes de cuisine m'y font penser (et tu me donnes faim !) : j'avais toujours cru que le mot « vindaloo » était un terme hindi comme tant d'autres dans ce registre ; et en parcourant l'OED j'ai trouvé qu'en fait, non, ça vient de « vinho de alho » (« vin d'ail ») et ça a été introduit du côté de Goa par les Portugais. Mais d'après la Wikipedia (<URL: http://en.wikipedia.org/wiki/Vindaloo >), le « aloo » a été compris comme « pomme de terre » en hindi...

2. 2005-08-30 12:21+0200 (Joël)

Je n'ai pas vu de plats "vindaloo" ici. Dans les restaurants indiens à Paris, il y a effectivement des pommes de terre dans ces plats. J'avais déja vu cette page Wikipedia qui m'avait étonné, mais je n'en sais pas plus.


Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 63647, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2021-02-27 10:39+0100 ― Mentions légales.