Weblog de Joël Riou

« Halebid | Smt. Subhashini Vasanth au Bharatiya Vidya Bhavan »

Bangalore

2011-08-13 14:46+0530 (ಬೆಂಗಳೂರು) — Voyage en Inde X

De toutes les grandes villes indiennes, Bangalore est sans doute celle où la circulation est la plus insupportable. Que ce soit à Delhi, Kolkata, Chennai ou Mumbai, on peut dans une certaine mesure circuler sans se prendre trop de gaz d'échappement. Il se trouve certes quelques beaux espaces verts, mais dès que l'on en sort, la circulation reprend le dessus. Prendre un rickshaw ne fait que réduire le temps d'exposition (mais la dose subie à la minute est probablement plus grande).

Beaucoup de choses ont changé depuis cinq ans. Un métro aérien est en cours de construction. Devant le Parlement, la belle avenue a fait place à une route creusée en sous-sol, ce qui fait que si l'on marche le long de la rue au plus près de ce bâtiment, on ne voit que le mur ou au mieux un grillage en contre-plongée. Dans le quartier de mon hôtel, j'ai vu un panneau invitant à résister contre le projet d'élargissement de l'Infantry Road (aux conséquences sans doute semblables à ce que j'ai observé sur la NH 4).

En parlant de travaux, j'ai appris dans le journal qu'ailleurs dans le Karnataka, à Hampi, on avait brutalement procédé à la destruction du quartier situé à proximité du temple Virupaksha, là où se trouvaient les hôtels bon marché...

Ici, à Bangalore, je n'ai pas encore eu l'occasion de voir un spectacle qui m'intéresserait. Hier, j'ai quand même visité le temple du buffle (Nandi). Il est situé dans un complexe où se trouvent d'autres temples, notamment un temple de Ganesh. Un peu à l'Est s'étend le jardin Lal Bagh, qui est plus joli que dans mon souvenir. Le palais de verre qui s'y trouve était animé d'une certaine effervescence. On se précipitait pour voir l'exposition de compositions florales. Au centre, il y avait un énorme lotus vert et blanc fait de fleurs (régulièrement arrosées). La fleur m'a semblé être une réplique du temple du lotus de Delhi, et effectivement, cette opération est une célébration du vingt-cinquième anniversaire de ce temple Bahaï.

À midi, j'ai mangé dans un restaurant extraordinaire. À l'étage, on y sert un thali extrêmement riche. Mais il faut attendre assez longtemps avant de pouvoir commencer à manger : c'est comme dans une cantine où il y aurait plusieurs services. On attend que les tables soient préparées pour un nouvau service dans un espace réservé à l'attente qui est presqu'aussi grand que la salle où l'on mange. Une fois installés, les convices voient défiler une succession de serveurs pour le jus de fruits, l'eau, les puris, le pulao, le riz, le curd-rice, le payassam, le dessert glacé, le rasmalai et quelques autres plats.

J'avais prévu de rester cinq jours à Bangalore, mais je vais écourter ce séjour vu que j'en suis réduit à me ruiner en jouant au billard non loin de la rue commerçante de Brigade Road et à lire des Amar Chitra Katha.

Lien permanent


Commentaires

Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 74981, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2021-02-27 10:39+0100 ― Mentions légales.