Weblog de Joël Riou

« Les Enfants du paradis à Garnier (dernière) | Gayatri Sriram au NCPA »

Arrivée à Mumbai

2011-07-23 16:35+0530 (मुंबई) — Voyage en Inde X

Je suis parti jeudi soir de Paris par un vol Air India pour Delhi. Avant l'atterrissage, j'ai été impressionné par le nombre de nouveaux grands immeubles d'habitation en construction. Par le hublot, j'ai également pu voir le temple du Lotus. Alors que je me dirigeais pour prendre ma correspondance pour Mumbai, j'ai rencontré par hasard un autre mathématicien qui s'en allait aussi à Mumbai...

L'avion pour Mumbai a eu plus d'une heure de retard au décollage. J'ai donc du changer un peu mes plans puisque l'objectif de la journée était d'aller acheter un billet pour un spectacle de Bharatanatyam au NCPA dont le guichet fermait à 19h. Prévoyant des embouteillages, j'ai préféré ne prendre un taxi que jusques une station de trains locaux située près de l'aéroport. Rien que cela a pris plus d'une demi-heure. Arrivé au terminus Churchgate, voyant que ce serait trop juste d'aller déposer mon sac à l'hôtel, j'ai directement pris un taxi pour le NCPA. Le chauffeur, musulman, m'a parlé de l'Aga Khan (avec un r épiglottique) et de Chantilly.

S'il est possible de réserver certains billets par Internet, pour ce spectacle au Dance Theatre Godrej, le système de réservation est plutôt rudimentaire, mais au moins on peut choisir sa place. Une fois le siège choisi sur le plan de salle, elle est rayée au feutre, ce qui m'a permis de voir que j'ai eu un des tout derniers billets vendus. À quelques minutes près, j'ai réussi à avoir mon billet. Le coût des taxis pour faire l'aller-retour au NCPA a coûté un tout petit peu plus cher que le billet du spectacle (50 roupies)...

Je me suis procuré le deuxième livre River of Smoke de la trilogie d'Amitav Ghosh qui vient de sortir et dont j'avais apprécié le premier volume Un océan de pavots. C'est encore une fois un gros pavé qui va prendre de la place dans le sac...

Si j'ai été réveillé vers 5h par des musiques de films bollywoodiens, je me suis rendormi, et ce n'est que vers midi que je suis parti pour aller à Lower Parel. J'avais en effet envie depuis plus d'un an d'aller à la Le 15 Pâtisserie. Leurs macarons sont d'assez bonne qualité (et à un pris un tout petit peu moins cher que ce qu'on trouve en France). Durée de conservation maximale sans réfrigération : deux heures. En effet, la gâteau appelé Opera que j'avais aussi pris était tout fondu dans sa boîte quand je suis rentré à peine plus d'une heure plus tard, en fait.

Lien permanent


Commentaires

Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 91261, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2021-02-27 10:39+0100 ― Mentions légales.