Weblog de Joël Riou

« La Fiancée vendue à Garnier | Le Sacre du Printemps à Garnier »

Anxi Tié Guan Yin 4 en Zhong

2010-12-09 23:22+0100 (Orsay) — Thé

Même pour un indianophile comme moi, s'il est un domaine où je ne peux qu'admettre que la Chine surpasse très nettement l'Inde, c'est celui du thé. On pourra dire ce que l'on veut des thés Darjeeling et autres, ils sont grossièrement moins bons que les thés comparables qui se font en Chine et à Taïwan.

Je me désolais hier de ne plus trouver à me fournir en thé vert Zhu Yé Qing auprès de mon fournisseur (il en restait moins de 50g au fond de la boîte) ; la prochaine récolte arrivera dans quelques mois... Le thé vert présente l'avantage pour moi que sa préparation et dégustation en zhong demande au maximum d'un quart d'heure, alors qu'une dégustation d'un thé en Gong fu cha (petite théière) peut s'étendre sur une très longue durée si on veut apprécier le thé au long des nombreuses infusions que les thés de qualité permettent. C'est ainsi que je n'ai plus tellement le temps de préparer convenablement mes thés wulongs.

Il est cependant possible de consommer les thés wulongs en zhong. C'est ce que je viens de faire avec mon thé préféré : Anxi Tié Guan Yin 4 (numérotation de la Maison des Trois Thés). Voici les feuilles sèches de ce thé wulong de Chine :

Anxi Tié Guan Yin 4

Les revoici après un bref rinçage :

Anxi Tié Guan Yin 4

Les choses sérieuses peuvent commencer. Je verse un petit peu d'eau à température ambiante et le reste d'eau bouillante avant de fermer le couvercle. (Ce thé supporte très bien l'eau très chaude : je n'ajoute de l'eau froide que pour que l'eau de l'infusion soit presqu'immédiatement à une température permettant de la consommer.)

Anxi Tié Guan Yin 4

La meilleure façon d'apprécier le parfum exceptionnel de ce thé est de sentir le couvercle qui joue ici le rôle que joue dans la méthode Gong fu cha la tasse à sentir (qui ne sert qu'à ça !). Ici, le couvercle sert aussi à brasser le thé et à filtrer l'infusion quand on boit directement au zhong.

Anxi Tié Guan Yin 4

La première infusion est presque prête :

Anxi Tié Guan Yin 4

Il n'y a plus qu'à transvaser dans une cruche avant de verser dans une petite tasse. Après cette première infusion, on peut déjà voir les feuilles de thé finement enroulées commencer à se déployer et à prendre du volume.

Anxi Tié Guan Yin 4

Voici l'infusion dans une petite tasse. La photographie ne rend pas tout-à-fait justice à la couleur de cette infusion qui est moins terne, un peu plus foncée, très légèrement verdâtre (mais la couleur reste plus proche du jaune que du vert).

Anxi Tié Guan Yin 4

Après quelques infusions, les feuilles occupent tout le volume du zhong !

Anxi Tié Guan Yin 4

Lien permanent


Commentaires

1. 2010-12-10 00:30+0100 (genoveva)

Formidable cette leçon de thé ! j'aimerais bien un jour faire les travaux pratiques et que tu m'apprennes à déguster !

2. 2010-12-11 16:03+0100 (Joël)

Un zhong et une boîte de thé, c'est transportable... donc ça doit pouvoir se faire.


Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 42244, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2021-02-27 10:39+0100 ― Mentions légales.