Weblog de Joël Riou

« Arrivée à Chennai | Mahabalipuram »

Visite de Chennai

2006-08-06 13:56+0530 (சென்னை) — Voyage en Inde II

Hier matin, petit déjeuner légèrement épicé, puis ballade dans le centre-ville de Chennai. J'ai parcouru quelques rues dans le quartier de China Bazar. Je me suis fait plusieurs fois accoster par des vendeurs de DVD, d'instruments de musique et autres objets improbables. Dans les rues plus petites, il y avait plusieurs sortes de boutiques, mais apparemment, chaque rue avait sa spécialité : j'ai vu une rue où il n'y avait que des boutiques vendant du plastique ! Le midi, j'ai pris un masala dosai et un vada dans un restaurant assez fréquenté, avec un jus d'ananas, j'en ai eu pour une quarantaine de roupies. Je me suis acheté un drapeau indien.

L'après-midi, suivant les conseils de mon hôtesse, j'ai pris un conducted tour du Tamil Nadu Tourism pour visiter quelques sites de Chennai. Les rickshaws étant plus chers qu'ailleurs (ils n'utilisent pas leur compteur, du coup, il faut négocier les prix avant de partir pour ne pas trop se faire cheated), c'était une bonne solution et puis les autres passagers, à une exception près, étaient tous indiens. On a ainsi aperçu le Fort St George, puis visité le Government Museum, qui était vraiment très bien. Le premier bâtiment que j'ai visité présentait des pièces assez variées : nombreuses sculptures d'époques diverses, squelettes d'animaux (il y avait notamment un éléphant !), serpents dans du formol... L'autre bâtiment que j'ai eu le temps de visiter présentait une très belle collection de bronzes : représentations de Nataraja, Shiva et Parvati, Ganesh... À un endroit, il y avait côte-à-côte Rāma, Sītā, Lakṣmaṇa et Hanumān. Cependant, je n'ai pas vu de Rāvaṇa. On a ensuite visité un momument un peu particulier, en forme de chariot, Valluvarkottam, dédié à un poète tamoul (je dis ça d'après Wikipédia, puisqu'il n'y avait pas d'inscriptions intelligibles pour moi sur place). Après, c'est le Snake Park que nous sommes allés visiter : serpents, crocodiles, tortues... C'est également là que j'ai aperçu les premiers singes vivant en liberté lors de mon voyage. Ensuite, on est allé visiter un temple dédié à Shiva et Parvati absolument magnifique : Kapaleeshwarar Temple. Dans le temple, le sol était brûlant (j'étais bien entendu pieds nus).

La dernière étape était Marina Beach, une plage gigantesque. J'y ai trempé mes pieds dans les eaux du golfe du Bengale en compagnie de Senthil, mon voisin dans le bus (élève-ingénieur). La baignade, très dangereuse, est interdite ; il y a une police montée qui veille.

Le retour à l'institut a été assez compliqué : malgré le plan détaillé que j'avais, le chauffeur de richshaw a dû demander trois fois son chemin à des confrères avant de trouver le chemin, après plusieurs détours.

L'institut étant assez excentré, ce matin, je suis parti à pieds pour me balader dans les environs. Le soleil tapait très fort... Je suis passé devant l'Indian Institute of Technology et ai visité plusieurs temples apparemment à la mémoire de membres du parti du Congrès. À l'intérieur d'un d'entre eux, il y avait toute une galerie de portraits de diverses personnes (regroupés par familles ?), mais je n'y ai pas compris grand chose puisque tout écrit écrit en tamoul (à part le Please take off your shoes here.) ; dans un autre, il y avait des peintures où on pouvait semble-t-il deviner Nehru, Indira Gandhi... Il y avait aussi un édifice plus particulièrement consacré à Gandhi : காங்தி மண்டபம்.

En revenant, j'ai aperçu une église, puis visité un beau temple : Madhya Kailash (Sri Ananda Vinayakar). De nombreuses sculptures où on pouvait reconnaître Brahma facilement (vu qu'il a quatre têtes). Chaque divinité, Ganesh, Vishnu... avait une petite maison. Il n'est pas toujours évident de reconnaître les dieux : c'est souvent une forme particulière du dieu qui est vénérée, chacune de ses manifestations ayant un nom spécifique 1... J'ai pu observer furtivement deux jeunes femmes faire plusieurs fois le tour d'une de ces divinités en la maintenant à leur droite, conformément à la pradakṣiṇā.

On me demande de temps en temps de quel pays je viens. En achetant de l'eau tout-à-l'heure, le vendeur dit Zidane. Je bloque un peu en pensant que c'était peut-être un mot tamoul, mais il précise ensuite : Zinedine Zidane...

[1] Par exemple, hier, je suis passé devant une boutique Maruti quelquechose, avec un dessin de Hanuman sur la vitrine ; en effet, Maruti est un des nom de ce personnage du Ramayana.

Lien permanent


Commentaires

1. 2006-08-06 13:53+0200 (flo)

des chroniques qu'on dévore avec autant de curiosité que de joie ! Prends-tu des photos ? Si oui, j'espère que tu feras une gallerie... excellent séjour et continue à raconter !

2. 2006-08-06 14:20+0200 (Joël)

Merci. Oui, je prends quelques photos. Concernant les temples, vous ne verrez que l'extérieur puisqu'il est interdit d'en prendre de l'intérieur (ils sont déjà suffisamment gentils de bien vouloir tolérer les incroyants...).

3. 2006-08-06 15:43+0200 (Ruxor)

Tiens, puisque tu utilises beaucoup Wikipédia pendant tes voyages, est-ce que tu as aussi jeté un coup d'œil à Wikitravel (<URL: http://wikitravel.org/en/Chennai >, par exemple) ? Est-ce que ça a de l'intérêt ?

4. 2006-08-07 06:32+0200 (Joël)

Je ne connaissais pas Wikitravel. Cela a l'air pas mal, mais c'est moins transportable qu'un guide du routard (ou autre)...


Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 56433, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2021-02-27 10:39+0100 ― Mentions légales.