Weblog de Joël Riou

« Le Budapest Festival Orchestra à Pleyel | La Bayadère à Bastille »

Karita Mattila à Pleyel

2012-03-23 11:09+0100 (Orsay) — Culture — Musique

Salle Pleyel — 2012-03-20

Karita Mattila, soprano

Ville Matvejeff, piano

Sieben frühe Lieder (Berg)

Meine Liebe ist grün, Wiegenlied, Von ewiger Liebe, Vergebliches Ständchen (Brahms)

Harmonie du soir, Le Jet d'eau, Recueillement (Debussy)

Der Stern, Wiegenlied, Allerseelen, Frühlingsfeier (Strauss)

La Salle Pleyel malheureusement peu remplie accueille chaleureusement Karita Mattila, diva finlandaise. Je l'entends pour la première fois en concert. Quelle déesse du chant ! Quel plaisir de l'écouter ! Tout n'est pas absolument parfait, mais quelle différence avec la souffrance qu'avait été celle d'écouter Natalie Dessay récemment !

En première partie, j'ai préféré son Berg à son Brahms. Après l'entr'acte, je quitte le premier balcon pour le tout premier rang centré du parterre où j'avais repéré une place inoccupée ! Après avoir porté une robe grise à paillettes, elle revient dans une nouvelle robe noire pour interpréter trois mélodies de Debussy. Sa diction française est parfaite. Si j'avais voulu suivre le moindre détail du texte, cela ne m'aurait demandé aucun effort. J'ai préféré me focaliser sur la musique. L'accompagnement pianistique n'est peut-être égal à celui de Philippe Cassard, mais ce que fait Ville Matvejeff est plus que bien. Je suis sidéré par le beauté de cette interprétation. La chanteuse me fait une impression peut-être meilleure encore dans les quatre Lieder de Richard Strauss qu'elle a ensuite chantés. Dans la berceuse (Wiegenlied), elle élabore de superbes et raffinés phrasés que ne renieraient sans doute pas les chanteurs de dhrupad ! Dans le dernier des Strauss Frühlingsfeier, c'est un déchaînement vocal absolument divin qui se déclenche. C'est bien une déesse nordique qui appelait Adonis ! Adonis !, curieusement...

À part ça, sa façon de s'adresser au public est absolument indescriptible !

Ailleurs : Palpatine.

Lien permanent


Commentaires

1. 2012-03-23 11:16+0100 (klari)

C'est donc pour ça qu'il y avait des réductions de partout sur internet, sur facebook.. Tu me fais regretter de ne pas y être allée, quel joli programme, par ailleurs.

2. 2012-03-23 22:38+0100 (Joël)

On ne peut pas être partout...


Vous pouvez poster un commentaire grâce au formulaire ci-dessous.

Nom ou surnom (obligatoire) :
Adresse email (facultative, n'apparaîtra pas publiquement sur ce site) :
Site Web (facultatif) :
Faire conserver ces coordonnées par mon navigateur ?
Pour montrer que vous n'êtes pas un robot stupide, veuillez recopier les chiffres 14218, dans l'ordre inverse :
Le commentaire (de grâce, évitez le SMS-speak) :

Ne mettez que du texte dans les commentaires ; vous pouvez néanmoins insérer des liens en saisissant par exemple <URL: http://www.google.fr/ > (à savoir « <URL: », une espace, l'URL proprement dite, une espace, et enfin « > ».

Date de génération : 2018-02-13 08:46+0100 ― Mentions légales.